Publication : 24 Novembre 2022 Mise à jour : 30 Novembre 2022 Temps de lecture : 5 min

Les assistants maternels, les employés familiaux, les assistants de vie et les gardes d’enfants sont des professionnels dont le métier s’exerce à domicile. En tant qu’espace de réflexion, de recherche et d’innovation au service du développement de la compétence à domicile, il est naturel que l’Université du domicile s’engage auprès de ces publics.

Mandatés par la branche professionnelle, nous mettons notre expertise au service des salariés et futurs salariés du secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile en construisant une offre de formation adaptée à leurs besoins. Une expertise qui s’illustre dans l’offre prioritaire de formation et de certification 2023 révélée aujourd’hui. On fait le point.


Accompagner l’évolution des métiers du secteur

Aujourd’hui, les métiers changent profondément. Aucun secteur n’est épargné par ces transformations. A travers la formation professionnelle, chacun peut développer des compétences pour être en adéquation avec l'évolution de son métier.

Accompagner les salariés et futurs salariés du secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile dans ces évolutions est un enjeu majeur pour la branche professionnelle. La formation apparaît dès lors comme un outil de création de valeur qui permet de les fidéliser. Un outil nécessaire au vu de la pénurie de main d’œuvre annoncée* et des besoins en accompagnement toujours plus pointus.

Forts de la confiance de la branche, nous concevons et déployons une offre de formation mixte, à la fois présentielle et distancielle, pour développer l’attractivité du secteur et soutenir la dynamique d’emploi.


2023 : une offre de formation enrichie et ajustée

Pour 2023, le secteur continue de mettre l’accent sur la montée en compétences et de répondre aux enjeux de reconnaissance des compétences par la certification, portés par Iperia, l’acteur national de la professionnalisation de l’emploi à domicile. « Si nous devions résumer en un mot les travaux que nous menons avec IPERIA et l’Université du domicile à nos côtés, nous poserions la notion de parcours », expliquent Marielle Brouard et Véronique Delaitre, respectivement présidente et vice-présidente de la CPNEFP** de la branche.

Fruit du travail d’ingénierie de formation que nous avons mené et de notre collaboration avec le certificateur de compétences du secteur, l’offre prioritaire de formation et de certification 2023 de la branche se veut enrichie et ajustée. Elle compte 151 modules de formation, dont 75 intégrés ou en lien direct avec les certifications IPERIA.


A la découverte des nouveautés

Soutenir la parentalité au quotidien

Au cœur des préoccupations de santé publique, la notion de parentalité a pris une place majeure dans les réflexions actuelles sur les problématiques liées à la jeunesse. L’année 2022 a été l’occasion de la parution de la charte nationale de soutien à la parentalité qui présente huit principes fondateurs.

Attentive aux évolutions sectorielles et institutionnelles, la branche a souhaité s’emparer de cette question en proposant un module de formation aux salariés travaillant auprès d’enfants afin d’inscrire pleinement cette question dans le parcours de professionnalisation du secteur.

Notre équipe d’ingénieurs de formation a travaillé en concertation avec des experts de la petite enfance, notamment l’organisme de formation Parents Aujourd’hui, pour écrire le contenu de formation. Ils se sont attachés à formuler l’objectif de formation en réponse au besoin des apprenants et à décliner les savoirs, savoir-faire et savoir-être pour expliciter les attendus de formation auprès des organismes de formation.

« Le module Soutenir la parentalité au quotidien permet aux professionnels de cerner les enjeux de la parentalité afin d’accompagner les familles dans leur rôle auprès de l’enfant. Il introduit, entre autres, des notions telles que les mutations familiales et le processus de parentalité », indique Marie Légrésy Duval, notre responsable du service d’ingénierie de formation.

Un accompagnement global pour la VAE

Proposer un accompagnement VAE global aux candidats, de la demande d’information jusqu’à l’étape post-jury, telle était notre volonté pour sécuriser les parcours et limiter les abandons. C’est ce qui a motivé la création d’un nouveau module permettant un accompagnement à la VAE post-jury.

Selon David Guéret, responsable de la cellule VAE, « ce module vise à remobiliser le candidat dans son projet de VAE, à l’aider à valoriser ses compétences, à l’écrit et à l’oral, pour représenter son dossier au jury dans les meilleures conditions. » Il fait écho à l’engagement du secteur dans 2 projets expérimentaux aux côtés de l’Etat dans la refonte en profondeur du dispositif, dont la VAE par bloc auquel nous avons participé.

Une offre langagière au service de l’individualisation des parcours

L’offre langagière que nous avons conçue en 2021 prend sa pleine mesure dans l’offre 2023, avec la suppression d’anciens modules. Elle se compose désormais de 5 modules à destination des publics allophones et francophones en difficulté, qui permettent de créer des parcours de formation en fonction des besoins et niveaux des apprenants.

Ils seront notamment prescrits par IPERIA et mis en œuvre par les organismes de formation dans le cadre du Lab Migration pour l’emploi à domicile.


Le distanciel, source de flexibilité

L’ensemble des modules de l’offre de formation 2023 est accessible en distanciel (à quelques exceptions près), à travers la téléformation ou la formation ouverte à distance (FOAD). Une flexibilité bienvenue au regard des emplois du temps et des difficultés de remplacement que peuvent connaître les salariés du secteur, qui ne leur permettent pas toujours de pouvoir suivre une formation en présentiel.

Par ailleurs, en qualité de tête de réseau des organismes de formation détenteurs du label sectoriel, l’Université du domicile accompagne les organismes désireux d’investir les modalités distancielles, avec une cellule digitale dédiée.

En effet, à l’image des autres secteurs et des formations en entreprise, le recours au distanciel se développe auprès des assistants maternels, des employés familiaux, des assistants de vie et des gardes d’enfants. En 2021, les départs en formation opérés en distanciel ont triplé par rapport à 2020***.

Alors que l’offre de formation 2023 est lancée aujourd’hui, nous nous attelons déjà à la conception des formations 2024, en lien avec les évolutions métiers observées par IPERIA, les prochaines certifications qui en découleront et les besoins spécifiques des salariés du secteur.



* Source : synthèse de l’étude « Observer les évolutions des emplois, des métiers et des compétences à l’horizon 2030 » portée par la branche, soutenue par la DGEFP et coordonnée par IPERIA
** Commission Paritaire Nationale Emploi et Formation Professionnelle
*** Source : Bilan 2021 de la politique de professionnalisation du secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile