Publication : 26 Juin 2024 Temps de lecture : 5 min

Notre webinaire « L’IA : une amie qui vous veut du bien ? Mythes, limites, élites », animé par Sylvain Deneux, Responsable de notre centre de formation Entreprises, avec Lucie Dhorne, auteure de l’« IA pour la formation » (Clic éditions) a permis de décrypter le potentiel et les limites de l’usage de l’IA. Quels sont les grands enseignements à retenir ? On vous dit tout.

L’IA : un véritable TGV !


« Accrochez-vous » : l’IA évolue très vite et révolutionne le monde, nous explique en préambule la formatrice. Ce sujet brûlant nécessite d’être creusé. Il revêt des enjeux éthiques et politiques et requiert une vraie méthodologie. Dans son introduction, Lucie Dhorne cite trois personnes qui ont, selon elle, une grande importance dans la compréhension de l’IA : l’écrivain Arthur C. Clarke, auteur de « 2001, l’Odyssée de l’espace », Luc Julia, ingénieur et informaticien franco-américain, spécialisé dans l'intelligence artificielle, et Sam Altman, cofondateur avec Elon Musk de l'organisation OpenAI. Avant d’entrer dans le vif du sujet, elle ajoute que nous sommes, en matière d’IA, dans une « période de transition », que « c’est le moment de s’adapter ».

Prenez du recul !

L’Intelligence Artificielle n’est pas la première innovation que vous croisez au fil de votre vie professionnelle. Respirez, soufflez, détendez-vous, tout va bien se passer ! Notre webinaire a permis de démystifier et dédramatiser l’usage de cet outil. Lucie Dhorne a démontré que cette avancée technologique fulgurante est accessible et peut s’avérer très utile.

L’IA a plusieurs visages

Il est nécessaire de distinguer « IA discriminative » et « IA générative ». La première a pour fonction de classer et labelliser. La seconde permet de produire des contenus, elle requiert des outils, nécessite d’être formé, comme le précise notre formatrice. Elle ajoute : « Il y a des IA génératives qui se mélangent entre elles, qui mêlent texte et image, son et vidéo, et même, depuis peu, intègrent une analyse de l’environnement ».

Outillez-vous !

Puisqu’il y a différents types d’IA, il est conseillé de multiplier les outils pour les utiliser. « Une IA ne peut pas être excellente dans tous les domaines ! » : explique Lucie Dhorne. Il faut donc se poser la question : « quelle IA pour quel usage ? ». IA textuelles, IA visuelles : selon les besoins, différents outils peuvent vous aider à créer des textes, slides, infographies, graphiques, images, etc. Grâce à notre webinaire, vous disposez de clés pour bien identifier les logiciels dignes de confiance, qui vous apporteront une vraie plus-value professionnelle.

L’IA n’est pas miraculeuse

Il est important de prendre conscience que l’IA « a ses limites » et qu’il est préférable de les connaître. Vous ne pouvez pas faire totalement confiance à ce type d’intelligence, aucune n’est « fiable à 100% ». Une IA dépend d’une base de données, elle n’a pas la science infuse. Chaque IA a donc ses spécificités et « une évaluation » de chacune d’entre elle est nécessaire. Gemini, Chat Gpt, Mistral (française), Perplexity, Copilot, etc. : il y a l’embarras du choix !

Les IA vont-elles me remplacer ?

Une législation est en train d’être mise en place, à travers « LE.IA action ». Comprendre les usages de l’outil, « c’est le vrai débat » pour notre formatrice, et non pas « de savoir s’il faut ou non utiliser l’IA ». L’IA doit apporter une valeur ajoutée, son usage doit s’inscrire dans un cadre, avec des repères communs et une base d’informations. « Une liste des usages est beaucoup plus important qu’une liste des outils » affirme Lucie Dhorne.

Apprenez à (bien) communiquer

Ordre et vocabulaire : soignez vos instructions ! Ne parlez pas à une Intelligence Artificielle comme à un humain et souvenez-vous que bien formuler, c’est bien communiquer avec l’IA. Ce webinaire a permis de sensibiliser à la méthodologie afin de rédiger un prompt efficace. La règle est simple : si l’IA est mal utilisée vous obtiendrez un mauvais résultat, mais si elle est bien utilisée, vous gagnerez en efficacité. Donner un rôle, donner une info en entonnoir, préciser les données, définir un format : ce sont les 4 principaux conseils développés par notre experte. Il est crucial « d’être exhaustif ». Et pour optimiser vos instructions, Lucie Dhorne a même partagé une phrase magique pour « gagner du temps et de l’énergie ». A découvrir dans notre replay...

Pour aller plus loin dès maintenant sur ce sujet, vous pouvez retrouver nos deux formations spécifiques dans notre catalogue : « Utilisez l’Intelligence Artificielle pour améliorer votre productivité : maîtrisez l'art du prompt ! » et « Utiliser l’Intelligence Artificielle pour challenger la conception de vos formations ».


Pour revoir notre webinaire, c’est par icihttps://udd.eu/centre-de-formation/entreprises/formation-ia-formation-conception-i-universite-du-domicile!